Toute la vérité sur l’informatique

17. avril 2009

Alors disons le tout de suite, si vous voulez continuer à regarder les experts ou tout autre série qui utilise des ordinateurs, ne lisez pas ce blog.

En effet, on vous ment! On vous fait croire des choses tellement cons que je suis dans l’obligation de remettre les points sur les “zis”.

  • Non les ordinateurs ne génèrent pas des images en les extrayant du vide stellaire : Combien de fois j’ai envie de me touiller le cerveau quand je vois des “informaticiens” qui zooment sur une photo prise par une caméra perrave et qui arrivent à lire la taille du short d’une nana au niveau de son étiquette le tout dans le reflet des lunettes noires du mec en face sachant que la caméra était au moins à 25m du dit gars. Alors non ce n’est pas possible, une image elle n’a pas plus d’informations que ce qu’elle montre. Au mieux lorsque l’on zoome, on peut lisser l’image pour enlever l’effet de pixelisation. Certains algorithmes peuvent ajouter de l’information mais qui n’a la plupart du temps aucun rapport avec la réalité.
  • Les ordinateurs contrairement aux chats ne ronronnent pas ni ne couinent pas : Pourquoi à chaque fois que l’on voit un ordinateur il faut que ce dernier lâche des torrents de beeps? Et c’est bien pire dès qu’on commence à s’en servir. Comme un petit animal qui est content que l’on s’intéresse à lui. Alors non messieurs les réalisateurs les ordinateurs ne font pas constamment des petits beeps pour nous indiquer qu’ils travaillent. Imaginez la vie des informaticiens qui pendant 8 heures par jour à chaque action entendraient un beep. Je fais une recherche sur google? Allez hop 20 beeps par seconde.
  • Les moteurs de recherchent ne montrent pas l’intégralité de leur base de données lorsqu’ils la parcourent : Certainement dans le but de nous montrer que c’est trop fort un ordinateur, les réalisateurs ne peuvent s’empêcher de faire défiler toutes les empreintes de la base de données (en plus d’un florilège de beeps) lorsque l’opérateur cherche son coupable. Genre l’ordinateur il pense que ca nous sert trop de voir passer à la vitesse du son 2 millions d’empreintes. En fait c’est au cas ou il raterait un truc et que nos yeux bioniques montés sur vérins auraient pu le détecter.
  • La souris est livrée de base avec tous les ordinateurs depuis au moins 3 siècles :  Les informaticiens dans les films sont tellement forts qu’ils font tout au clavier. La souris c’est pour les brêles molles. Ils arrivent à délimiter des zones rectangulaires dans les images en tapant les coordonnées, c’est trop simple de dessiner le rectangle avec un souris. “Vas-y Paulo fais péter un zoom sur la plaque d’immatriculation  en haut à gauche” et la paf: Paulo il tape 3 merdes sur son clavier et on a le bon rectangle de zoom. Il est fort ce Paulo.
  • Lorsque l’on tape quelque chose sur clavier cela apparaît à l’'écran : Les gars dans les films ils tapent des textes entiers sur leur clavier mais plutôt que d’avoir le retour sur l’écran ils préfèrent voir tourner deux trois animations de patates en 3D. C’est quand même plus fun. De toute manière ils ne font jamais de fautes de saisies donc bon autant avoir un truc sympa sous les yeux.
  • On n’injecte pas un virus dans un ordinateur en tapant “virus” surtout si l’ordinateur en question est d’origine extraterrestre : Déjà on n’arrive pas aujourd’hui à faire marcher un programme Windows sous Mac (enfin pas simplement) alors le gars qui arrive à faire péter un vaisseau-mère d’envahisseurs extra-terrestres avec un virus façon grand-mère, ca me fait bien rire. Il est évident que c’est les mêmes normes réseau, les mêmes connecteurs, les mêmes systèmes d’exploitation. Sont forts ces ricains quand même! En plus c’est quand même des gros cakes les envahisseurs, ils maitrisent les voyages inter-sidéraux mais par contre niveau sécurité réseau c’est pas la gloire.
  • Le piratage d’un réseau ne se fait pas en deux clics en mangeant des pizzas grasses : Les “haCkErZ” au cinéma sont des gens formidables. Ils arrivent sur une bannière de connexion du Pentagone, appuient sur trois touches en simultanée (ce qui fait apparaitre une bonne vieille console DOS des familles avec des litres de textes qui défilent à une vitesse folle. ne vous inquietez pas le pirate sait lire à cette vitesse lui.) et la paf, direct sur le logiciel de lancement des silos nucléaires ou selon la combinaison utilisée sur le système de virements privés de la Federal Bank. Le pire finalement c’est que ces gars là avec toute la puissance dont ils disposent (le seul autre gars qui peut faire ça c’est Obama mais lui il a le droit) continuent à habiter chez leur mère, à bouffer des pizzas aux anchois froides et à s’habiller comme mon arrière grand oncle avec son pantalon en velours côtelés et sa chemise à carreaux.
  • Les informaticiens ne sont pas tous maigres, moches avec un début de cancer de la peau du visage : Pourquoi forcément le héros est beau, svelte avec un teint de peau Lorealvouslevalezbien alors que son con de pote informaticien (notez au passage que tous les héros de cinéma connaissent un “génie” de l’informatique même si c’est un peu la honte) est gros et moche à vous en faire tomber les dents ? En quoi cela crédibilise le rôle de mettre un poux de 130 kilos avachi dans un canapé des années 20 ? D’autant plus que ca ne changerait rien à l’histoire si l’informaticien était normal. Il ferait toujours ses tours de passe-passe avec son ordinateur magique. Il n’est pas non plus nécessaire d’en faire un puceau de 40 ans semi-aveugle car non, l’informatique n’empêche pas de trouver une femme et n’abime pas plus la vue que ça (encore que pour ce point la j’aurai presque tendance à être d’accord). J’en veux pour preuve que je n’y vois pas trop mal et que ma femme est superbe (hop la, marquons des points ca peut servir). Et je suis loin d’être le seul dans ce cas.

 

Donc voila, donc la prochaine fois que vous verrez ce genre de délires, je suis sûr que vous penserez à moi…

Philo