Les mondes parallèles

24. avril 2011

Je viens de voir un film qui m’a mis le ravioli au court-bouillon : Code Source. Au vu du titre je me suis d’y que cela devait encore être un de ces films qui parlent d’informatiques avec des ordinateurs qui couinent et des utilisateurs qui bossent sans souris. Et comme je suis maso, je me suis empressé d’y aller afin de me moquer de la plèbe qui croit encore à ces histoires (on se fait plaisir comme on peut).

Et ce fût le choc, le film est une tuerie, et n’a aucun rapport avec l’informatique (bon si quand même un peu. On voit même des écrans avec pleins de trucs en 3D qui bougent à fond afin que cela soit bien parfaitement inutile mais tellement hype).

Le thème sous-jacent sans trop déflorer l’intrigue concerne les mondes parallèles. D’ailleurs c’est amusant de les appeler ainsi, car si ils sont parallèles on ne peut donc jamais les croiser (petit rappel : deux lignes parallèles ne se rejoignent jamais). Bon dans le film ils sont pseudo-parallèles on va dire.

Le truc qui me plait dans le concept c’est que forcément on touche à la croyance plus qu’à la science car si mondes parallèles il y a, personne n’a pu (à ma connaissance) y aller ou en revenir. Un peu comme la mort. Etrangement.

D’ailleurs si j’étais un papa de la science (loin de moi cette idée, je ne fais que des petits machins en 3D qui tournent vite, pas plus) et que fatigué de chercher la matière [noire/perdue/ pas trouvée/qui n’existe que pour faire marcher ces cons d’équations/qu’on appelle aussi “je sais foutrement rien”] (rayer les mentions inutiles), je voulais essayer un truc, je me lancerai dans la recherche de ces mondes parallèles. On sait jamais peut être que leur poids plus le nôtre permettraient de valider les théories actuelles (plutôt que d’en chercher d’autres, faut pas déconner non plus).

Pour mémoire, la matière noire c’est des éléments neutres et donc insensibles aux forces électromagnétiques (la belle affaire, du coup ils sont aussi invisibles et comblent du luxe ils auraient une pression négative. Je rajouterai qu’ils comprennent les écrans en 3D qui vont très vite, mais c’est personnel. D’ailleurs si vous aussi vous avez des responsabilités à leur refourguer allez-y ils ne sont pas bavards) mais qui existent forcément sinon il manque du monde pour faire marcher nos équations. Il manque même pas mal de monde puisque cette chère matière noire (et sa copine l’énergie noire. Tiens si ca se trouve Georges avait raison, c’est la Force!!) représente juste 96% de notre univers.

Pourtant certains commencent à proposer de modifier la théorie plutôt que de modifier le réel : la théorie MOND et la théorie TeVeS (vous noterez que au mieux ils passent pour des cons).

D’autant plus qu’avec toute la meilleure volonté, nos éminents scientifiques en chient des ronds de flans pour prouver que cette matière existe. On dispose au mieux de preuves indirectes assez controversées (un ami d’un ami qui connait un voisin dont le chien en aurait peut être vu un de nuit. Mais c’est pas sûr)

Bon, bien sûr je suis un fichu ignare dans toutes ces théories et de manière générale, les pauvres malheureux qui proposent des alternatives se font vite défoncer. Et je me mets à la place de nos grands scientifiques devant une bien difficile équation : soit on a tord soit on a un truc sous le nez que l’on ne trouve pas.

A leur place j’aurai choisi la même conclusion, on n’est pas non plus là pour s’emmerder Smile.

Philo

Earth Security Program

9. avril 2011

Cela fait un certain temps (en fait depuis que je me suis mis à relire l’œuvre de Asimov) que je m’interroge sur la bonne mauvaise idée d’envoyer dans l’espace une sonde (Voyager) avec des descriptions de l’humanité et tout un tas d’informations sur ce que nous sommes (des photos de la Terre, sa position, des notions de physiques, de la musique, des enregistrements de l’activité terrestre, une sorte de pierre de Rosette, etc..)

En effet, si il existe une vie autre dans l’univers, et qu’ils sont capables de venir sur Terre, ils auront de facto une avancée technologique stratosphérique en rapport à la nôtre (Déjà, vu comment on a du mal à quitter la Terre pour aller ne serait-ce que sur la Lune et je ne parle pas de notre maitrise moisie de l’énergie) et tout ce qu’ils feront passera  à nos yeux pour de la magie (cf. la 3ème loi d’Arthur C. Clark : “Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie”).

A partir de là trois possibilités:

  1. Ils sont pacifiques, en quête d’explorations et jugent qu’il ne faut pas interférer dans notre vie. En somme, ils se comportent comme nous quand on observent des animaux dans leur milieu naturel. Bien sûr il y a parfois des ratés et l’on voit apparaitre sur Terre des témoignages d’OVNI dont les auteurs ont vite fait de passer pour des illuminés.
  2. Ils sont pacifiques MAIS décident de prendre contact. Et la c’est la foire à la saucisse. L’humanité se divisent en plusieurs groupes:
    1. Les “croyants” qui les prennent pour des dieux et commencent à leur vouer un culte et à remettre entre leurs mains “divines” le destin de la planète.
    2. Les “théoriciens du complot” qui ne croient pas à leur pacifisme et se lancent dans une guérilla pour les faire partir et “libérer” la Terre de leur menace fantôme (ho ho!)
    3. Les “optimistes” qui voient en cette rencontre une possibilité pour l’humanité de faire un grand pas en avant en profitant des technologies de nos nouveaux “amis”. Les chercheurs du monde entier espèrent pouvoir échanger avec eux afin de voir progresser leur recherche
    4. Les “pessimistes passifs” qui considèrent que notre culture sera lentement absorber par celle des visiteurs et que nous disparaitront à moyen terme
  3. Ils sont belliqueux et là, contrairement à ce que l’on voit au cinéma, on va se faire ouvrir en deux en moins de 24 heures. Autant dire que leurs canons cinétiques à impulsion biseautée exploseront nos défenses comme mon doigt dans une assiette de purée (oui j’adore faire des volcans dans ma purée, j’assume). Si ils sont capables de couvrir les distances titanesques de l’Univers, ce n’est pas notre char Leclerc qui va les arrêter. Il suffit de voir comment les armées d’invasion humaines se sont comporter dans le passé quand elles étaient technologiquement supérieures (L’armée romaine, les conquistadors, les armées colonisatrices européennes (dont la France), les colons en Amérique, etc.). Et encore, je me plais à croire que le fait que nous soyons tous de la même race a légèrement atténué les massacres et faciliter l’intégration par la suite.

Donc au vu de tout cela, mon coté réaliste me fait penser que dans le doute, nous ne devrions pas trop faire les malins et plutôt essayer de nous faire discret.

On ne sait jamais…

Philo